Les outils logiciels de numérisation

Les numérisations des relevés systématiques des registres se faisaient autrefois avec un crayon et du papier, et lorsque l'ordinateur s'est généralisé, avec Word ou Excel. Le format des premières saisies sur informatique ressemblait beaucoup à celui des débuts de la généalogie. Or, un traitement automatique exige que les informations d'un même type se trouvent toujours dans les mêmes colonnes, ce qui n'est pas toujours évident lorsque les données s'accumulent dans un simple tableau géré de façon artisanale. De plus, aucun contrôle n'étant effectué, les données saisies peuvent comporter de nombreuses "petites" erreurs qui, par la suite, se révèlent graves (confusions sur sexe, type d'acte, date); imputables à de simples fautes de frappe, elles rendront l'acte incompréhensible aux personnes qui n'ont pas les sources sous les yeux. Pour éviter de supprimer trop de transcriptions qui ne se prêtent pas à leur incorporation dans le CDROM des dépouillement, les personnes qui traitent de telles saisies erronées doivent passer beaucoup de temps à localiser les fautes et tenter de les corriger, mais pas toujours à bon escient, hélas. Ainsi, pour réaliser de bonnes saisies avec ce mode de numérisation le dépouilleur doit y apporter énormément de soin et d'attention ; cette méthode archaïque ne présente aucun avantage et nous ne pouvons que la déconseiller..

Il est bien plus commode de faire ce travail de relevé en utilisant des logiciels développés spécialement pour cela. Ces "outils de numérisation" offrent la possibilité de visionner sur le même écran d'ordinateur une fenêtre contenant la photo du registre ET une autre fenêtre contenant la grille de saisie, il n'est donc pas nécessaire d'utiliser papier/crayon comme support intermédiaire, et ainsi le gain de temps est considérable. De plus, ils offrent des grilles de saisie comportant de nombreuses cases (que l'on est, bien entendu, libre de ne pas remplir en totalité !) permettant de noter des informations diverses. Enfin, ils offrent la possibilité de report systématique de quelques informations (comme le numéro de la photo du registre, ou encore l'année) qui permettent d'éviter des erreurs et de gagner du temps. Il est donc vivement conseillé à tous les "dépouilleurs" d'utiliser de tels outils, vous ferez gagner de longues heures à ceux qui prendront la suite de votre travail et le mettront en ligne.

Au G.G.G., les outils qui ont déjà été utilisés sont :

Quelques photos d'écran illustrent l'emploi de ces logiciels. Les deux premières montrent, à titre d'exemple, un même acte de baptême à St AUBIN, le 16/1/1684, tel qu'il apparaît sous Nimègue ou sous GesRel. A titre d'information : les actes ont été saisis sous GesRel, exportés en Gedcom, et importés sous cette forme par Nimègue, ce qui montre la compatibilité de ces deux logiciels concurrents.

 avec Nimègue :
 
 et avec GesRel :
 

Les deux photos suivantes (réduites de moitié) montrent l'utilisation de GesRel lié au visionneur de Windows : la grille de saisie est coupée en deux, la partie supérieure permet de noter les parents, la partie inférieure étant consacrée aux parrains et témoins (en cliquant sur les barres vertes, on passe instantanément d'une partie à l'autre ou à la totalité de la grille).

 saisie des éléments principaux du baptême :
 
 saisie des parrains ou des témoins :
 


Ces deux logiciels sont entièrement gratuits et librement téléchargeables, de plus leurs utilisateurs peuvent échanger leurs expériences et leurs réflexions sur des groupes de discussion qui ont été créés spécialement à leur intention.

Vous n'avez pas Excel dans votre ordinateur ? Dans ce cas téléchargez "Nimègue", en cliquant ici.

Vous n'avez pas Excel dans votre ordinateur ? Vous pouvez aussi télécharger "SaisieActe3", en cliquant ici.

Vous avez Excel dans votre ordinateur ? Dans ce cas téléchargez "GesRel", en cliquant ici.